ARTISTES 7 JUILLET | OPÉRA LA BOHÈME DE PUCCINI

Louise pianiste.jpg
Maestra Louise-Andrée Baril
Cheffe de chant 

Arrangeure, soliste, chambriste, chef de chant et répétitrice, Louise-Andrée Baril a collaboré avec les plus importants ensembles et chefs d’orchestre au Canada et à l’étranger et a participé à plus d’une quarantaine d’enregistrements. Passionnée par l’art lyrique, elle s’intéresse beaucoup à la relève et a mis sur pied plusieurs ateliers d’opéra et projets pour les jeunes tels que l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal et du Centre d’arts Orford. Pédagogue recherchée, elle collabore avec plusieurs institutions musicales et de nombreuses académies d’été internationales au Québec, en Ontario, en France, en Belgique, au Mexique et aux États-Unis. Elle est directrice artistique de Pro Musica depuis mai 2012 et directrice générale du Festival TrilliArts.

Philippe-Robert-casting_edited.jpg
Philippe Robert
Metteur en scène

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en interprétation (2006), Philippe Robert est à la fois metteur en scène, auteur et comédien. Son adaptation de Tom Sawyer (2018), dont il signe le texte et la mise en scène, est présentement en tournée au Québec, cumulant une centaine de représentations. Il a également signé le texte et la mise en scène du spectacle Le rêve de Monsieur Paul pour le Théâtre La Roulotte à Montréal (2021), ainsi que de Éloi, le hautbois qui avait perdu son La (2022), conte théâtral et musical produit par le Théâtre Advienne que pourra en collaboration avec la Place des Arts et le Festival de Lanaudière. À l’été 2019, il met en scène le spectacle Chœur de loups, mélangeant conte traditionnel québécois et chant d’opéra, présenté au Parc Oméga à Montebello.

Comme comédien, il a près d’une quarantaine de productions à son actif, dont Le bizarre incident du chien pendant la nuit (Théâtre Jean-Duceppe), Le Schpountz (Théâtre du Rideau vert), Un chêne (Théâtre Prospero), Chante avec moi (L’Activité), Münchhausen et D’Artagnan et les trois mousquetaires (Théâtre Denise-Pelletier). Sa pratique l’a amené à jouer partout au Canada et aux États-Unis, ainsi qu’en France, en Espagne et en Chine.

La musique étant très présente dans son parcours, il a collaboré à quelques reprises avec l’Orchestre symphonique de Montréal (Beethoven habite à l’étage, Musique & Images : Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak), Natalie Choquette (mise en scène de l’adaptation télévisuelle de Meurtre à l’opéra), Pierre Lapointe (Mutantès, Sentiments humains), ainsi que le Festival international de la littérature (Liste de lecture : fantaisie littéraire avec ou sans musique). Son spectacle Le Nez, d’après l’œuvre de Nicolas Gogol, est présentement en tournée à Montréal avec le Théâtre La Roulotte.

Laurie Tremblay 5 juillet et Boheme MIMI _edited.jpg
Laurie Tremblay
Soprano

Laurie Tremblay séduit le public par sa voix de Soprano Lyrique avec son Authenticité et Raffinement à elle seule. Originaire de Rimouski au Québec, Laurie Tremblay y est remarquée pour sa musicalité, sa sensibilité et son timbre unique. Sa voix est souvent notée comme idéale pour le répertoire mozartien, mais la soprano est particulièrement passionnée par la musique française, les lieder allemands et le répertoire américain.

Son amour pour le répertoire français l'a guidé vers l'Université Laval, où elle vient tout juste de terminer sa maîtrise. Elle y a étudié avec la soprano Hélène Guilmette, en plus de régulièrement côtoyer Jean-François Lapointe, deux chanteurs passionnés et experts en musique française.

À l’été 2021, la soprano a fait ses débuts au Festival d’Opéra de Québec dans le rôle de la Reine des Lys lors de la création de Peau d’Âne, une opérette de Jean-François Mailloux et Jean-Philippe Lavoie, où elle a été remarquée comme une « artiste lyrique à suivre » dotée d’une « grande musicalité » (Irène Brisson, Revue l’Opéra).

Au cours de son parcours, Laurie a eu la chance de travailler avec Martin Dubé, Jean-François Mailloux, Éthel Gueret et Esther Gonthier en plus d'avoir participé à des Masterclass avec des maîtres tels que Ariane Girard, Suzy Leblanc, Richard Margison, Michael McMahon et Lisette Oropesa, entre autres.

Laurie a fait ses débuts à l'opéra à l’âge de 17 ans, dans le rôle de Kate Mullins, dans la comédie musicale/oeuvre lyrique le Titanic de Maury Yeston à l’Opéra de Rimouski. Depuis, vous avez pu entendre Laurie dans diverses productions, dans des rôles tels que Mercedes dans Carmen de Bizet, Amour dans Écho et Narcisse de Gluck, des extraits du rôle de Suzanna dans les Nozze di Figaro de Mozart à la Scuola Giovanni Grasso, ainsi que dans le choeur de l'Opéra de Québec.

Elle détient un troisième prix au Concours de Musique du Canada ainsi qu'un premier prix au Concours d'Art Lyrique de la Relève musicale de Québec.

Odette Beaupre - 2022_edited.jpg
Odette Beaupré
Collaboratrice-assistante à la mise en scène

 Native de Rivières-du-Loup, madame Beaupré a fait d’abord ses études en piano avec Sre Raymonde Lavoie et poursuivi à Lévis avec Sre Denise Tremblay. Donc, a débuté son Conservatoire de musique de Québec en piano, puis instrument secondaire, chant, le directeur Raoul Jobin l’a convaincu de choisir entre carrière pianistique ou chant. Alors, elle choisi de poursuivre en chant principal ses professeurs de chant ont été au fil des années : René Bianco, Margueritte Paquet, Rolande Dio et terminé le niveau Concours avec Janine Lachance. Un passage d’un an et demi au Conservatoire d’art Dramatique de Québec, en « scénographie » lui a appris l’art de la l’arrière-scène. Fait la découverte de son répertoire de mezzo-soprano colorature avec le groupe « L’Opéra Mobile » de Montréal. La carrière débutait. 

 

L’Ensemble du « Canadian Opera Company « de Toronto , (COC Ensemble) a été la porte ouverte vers sa carrière internationale. Sa professeure de chant Marlena Malas de New-York, de grands pianistes coachs tel Joan Dorneman, Janine Lachance, Jeffrey Huard, Raymond Perrin, pour ne nommer que ceux -ci lui ont offert l’apprentissage de son répertoire et le développement de son instrument. Par la suite, elle chanter dans toutes les maisons d’opéra du Canada et plusieurs des États-Unis. Fait, une tournée d’audition en Europe grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada, chanté entre autre à l’Opéra de Nice dans le rôle de Zerlina « Don Giovanni », Mozart. En tant que soliste, s’est produite avec plusieurs grands choeurs et orchestres professionnels, des oeuvres sacrées, contemporaines, extraits d’opéras et comédies musicale. Des concerts télévisés CBC et radiodiffusé Radio-Canada entre autres font partie de ses expériences scéniques et musicales. Offert des concerts soliste avec touche personnelle de présentation, et même concert pop-jazz. Récemment a découvert le chant Gospel. Madame Beaupré aime toutes les formes de musique. S’implique dans les projets des jeunes chanteurs de la relève. 

 

La mise scène a débuté dans sa classe Atelier lyrique de Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), elle y a créé des versions didactiques des grandes oeuvres de l’opéra. Fût l’assistante metteure en scène de « Il Trovatore », Verdi, pour l’Opéra Lyra. « L’opéra théâtre » de Rimouski oui a confié la mise en scène de « La Belle Hélène » de Offenbach sous la direction musicale de Jean-François Lapointe. Un franc succès! 

Elle vient assister la mise en scène de Philippe Robert dans la « Bohême » de Puccini, Festival FOSE de Saint -Eustache, en juin-juillet 2022. 

2-Louis-Charles opera.jpg
Louis-Charles Gagnon
Ténor

Louis-Charles est détenteur d’une maîtrise en interprétation du Royal Northern College of Music (RNCM) situé à Manchester au Royaume-Uni où il a travaillé avec Andrew Heggie. Il a étudié auparavant à l’Université Laval de Québec sous la tutelle de Patricia Fournier.

 

Lauréat de l’édition 2020 des Jeunes Ambassadeurs lyriques, ses nombreux rôles incluent Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart (Lyric Opera Studio Weimar), Septimius dans Theodora de Handel (RNCM), le Deuxième Prêtre et la doublure de Tamino dans  Die Zauberflöte de Mozart (Festival d’opéra de Québec), Gherardo et la doublure de Rinuccio dans Gianni Schicchi (RNCM), le Mari dans Les mamelles de Tirésias de Poulenc (Université Laval), Cecco dans Il mondo della luna de Haydn (Université Laval), Bastien dans Bastien et Bastienne de Mozart ainsi que bien d’autres sans oublier le comte Barigoule dans Cendrillon de Viardot présenté ici-même au FestivalOpéra de Saint-Eustache. Il a également été soliste dans la Messe en Do de Beethoven, la Messe solennelle de Ste-Cécile de Gounod, Les Saisons et La Création de Haydn, Le Messie de Handel, la Petite messe solennelle de Rossini ainsi que la Messe du Couronnement et les Vêpres solennelles pour un Confesseur de Mozart.

Marie-Claire Drolet_edited.jpg
Marie-Claire Drolet
Soprano

Native de la ville de Québec, la soprano Marie-Claire Drolet Micaela dans Carmen et de Ciboletta dans Une nuit à Venise est récemment diplômée du Conservatoire de musique de Montréal. Elle est également détentrice d’une maîtrise de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat de l’Université Laval en interprétation. Au cours des dernières années, elle s’est produite sur scène avec de nombreux ensembles, notamment dans le rôle de J.Strauss avec le Théâtre lyrique de la Montérégie. Elle a également chanté Rosalinde dans Die Fledermaus au Conservatoire de musique de Montréal sous la direction d’Alain Trudel, Lisa dans Il mondo della Luna de Haydn à l’Université Laval sous la direction d’Airat Ichmouratov, ainsi que Carlotta dans The Phantom of the Opera à la salle Albert- Rousseau. En 2020, elle a aussi participé à la première mondiale en français de cette comédie musicale à Montréal et à Québec dans le rôle de la Confidente.

 

En août dernier, elle a participé au Dramatic Voices Programm Berlin où elle a interprété le rôle de Vier Madg dans l’opéra Elektra de Richard Strauss. En concert Marie-Claire a chanté la partie de soprano soliste de la Missa solemnis K. 139 de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Québec sous la direction de Fabien Gabel. Elle est récipiendaire de nombreux prix et bourses, dont le premier prix du Festival- Concours de musique de Pierre-De Saurel en 2019 et le premier prix du Concours de musique du Chœur de la Montagne en 2018.

Micah-Schroeder-grayscale.jpg
Micah Schroeder
Baryton

Le baryton américano-canadien Micah Schroeder, applaudi pour ses « lignes musicales lisses comme du verre » (The National Post), a chanté à travers l’Amérique du Nord et l’Europe.Il est récemment gradué du programme Yulanda M. Faris pour jeunes artistes à l’Opéra de Vancouver, ainsi que du studio de l’Opera Idaho et de l’Opéra National de Lyon.

Canadian-American baritone Micah Schroeder, acclaimed for his "glass-smooth musical lines" (The National Post), has sung across North America and Europe. He recently graduated from the Yulanda M. Faris program for young artists at the Vancouver Opera, as well as from the studio of Opera Idaho and the Opéra National de Lyon.

Marcel Beaulieu_edited_edited_edited.jpg
Marcel Beaulieu 
Basse

Parmi ces prestations à l’Opéra de Québec, Marcel Beaulieu a tenu le rôle du Docteur Grenvil (La Traviata), du Bailli (Werther), de Sparafucile (Rigoletto) avec mention honorable et l’année précédente de Betto (Gianni Schicchi). À l’Opéra de Montréal, à la première mondiale de « Another Brick in the World », il tena le rôle du Juge

 

Réinvité consécutivement à l’Opéra de Rimouski, en juin 2018, il a tenu les rôles d’Abimélech et du vieillard hébreu (Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns); Les années précédentes, les rôles d’Oroveso (Norma) 2017, et Crespel (Conte d’Hoffmann) 2015. Apprécié des critiques pour sa voix riche et profonde, ces participations artistiques s’étendent jusqu’en France, Opéra de Metz 2008, pour le rôle de Palémon dans Thaïs de Massenet. Parmi ces rôles chantés à Toronto, avec Opera in Concert, pour des rôles tels que Lothario (Mignon), Silva (Ernani), Don Alfonso (Lucrezia Borgia), l’Esprit du Lac (Rusalka), le roi de la mer (Sadko). Parmi d’autres prestations ontariennes, il tient des rôles tel que Prince de Bouillon (Adriana Lecouvreur, Opera York), Premier soldat (Salomé, Opera Lyra d’Ottawa), rôle titre de l’opéra Attila, et Rocco (Fidelio) (Tryptych Production Toronto),

 

Diplômé d’une Maîtrise en Chant interprétation de l’Université Laval, Marcel Beaulieu garde un répertoire d’oratorios aussi chargé. Il a été soliste invité pour le Stabat Mater de Dvorak (Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa et Orchestre Symphonique de Kitchener Waterloo), La Création de Haydn (Thunder Bay Symphony Orchestra et l’Orchestre de la Société philharmonique de Montréal), la Messa di Gloria de Puccini et Les Sept Paroles du Christ de Dubois (Orchestre Philarmonique du Nouveau Monde), pour ne nommer que ceux-ci. Et dernièrement, en mars, il était soliste invité dans le Stabat Mater (Rossini) et Te Deum (Kodaly) avec la Société Philharmonique de Montréal sous la direction du chef invité Peter Tiboris (NewYork) et Pascal Côté.

Samuel Tremblay-1.JPG
Samuel Tremblay
Baryton 

e baryton Samuel Tremblay est reconnu pour son timbre velouté, son charisme sur scène et la justesse de ses interprétations. Il touche le public par son authenticité à chaque performance.
 
Récemment diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal, il s’est démarqué dans les rôles de Pandolfe dans Cendrillon de Massenet, de Falke dans Die Fledermaus de Strauss, d’Aeneas dans Dido and Aeneas de Purcell ainsi que dans le rôle de Papageno dans La Flûte enchantée de Mozart. Grand amoureux de la musique de Bach, Il a eu la chance d’être invité, en tant que soliste, à participer à la production de la Passion selon St-Jean sous la direction de Julian Prégardien au Festival Bach de Montréal.

Passionné par les nouvelles rencontres et le parcours inspirant de divers artistes, Samuel a eu l’opportunité de se perfectionner auprès de nombreux chanteurs et pédagogues de renommée, incluant entre autres José Van Dam, Andreas Scholl, Nicola Beller Carbone, François Leroux et Wolfgang Holzmair. Il a effectué certaines de ces rencontres dans le cadre de stages à l’Académie Vocale Internationale de Lachine et l’Académie du Domaine Forget.

Samuel est boursier des fondations JM Canada et a reçu la Bourse Gabrielle Lavigne pour l’excellence de son parcours scolaire.

Jean-Philippe Mc Clish_edited_edited.jpg
Jean-Philippe Mc Clish
Basse

Originaire de Québec, Jean-Philippe Mc Clish détient une maîtrise et un diplôme d’artiste de la McGill Schulich School of Music. De 2019 à 2021, il était en résidence artistique à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et lors de l’été 2021 membre de l’Atelier du Festival de Verbier.

Il se démarque par ses interprétations du répertoire baroque et classique qu’il affectionne tout particulièrement. On le remarque notamment dans les rôles de Figaro (Nozze di Figaro), Don Alfonso (Così fan tutte), Il Re (Ariodante) et Garibaldo (Rodelinda). Sa formation d’acteur, son charisme et son sens du rythme comique font de lui un interprète à surveiller des rôles de vilains et de l'opéra bouffe tels que Dulcamara (Elisir d’amore), Kékszakállú  (Bluebeard’s Castle), Falke (Die Fledermaus), Raimondo (Lucia di Lamermoor) etc. Sa "superbe voix chaude, ronde, profonde, puissante et impressionnante"  (As-tu vu) lui permet de travailler auprès de compagnies réputées telles que l’Opéra de Montréal, l’Opéra de Regensburg, L’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de Québec, McGill Symphony Orchestra, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivière, l’Orchestre symphonique de Laval, Kingston Symphony, Chautauqua Institution, Toronto Summer Festival et le Verbier Festival. Prochainement il interprétera le rôle d’Orbazzano dans Tancredi de Rossini. Ce à l’Opéra de Biel en Suisse. Il est boursier de la fondation Jacqueline Desmarais, de la Art Song Foundation Award, et lauréat du concours de chant de l’OSTR.

Arina Mireille_edited.jpg
Arina-Mireille
Soprano

Arina Mireille Petukhov, 17 ans, est issue d’une famille russo-ukrainienne. Elle est née en France et vit maintenant au Québec. Digne descendante d’une longue lignée d’artistes dont un grand musicien et chef d’orchestre qui a travaillé avec le grand compositeur Richard Strauss, un danseur étoile du corps de ballet du Théâtre Bolchoï pendant le règne de la prima ballerina assoluta Maïa Plissetskaïa mais aussi des poètes, écrivains ou encore des peintres, Arina a manifesté très tôt sa passion pour les Arts, en commençant à jouer du violon et à pratiquer le ballet classique dès l’âge de 4 ans. Sa grand-mère, poétesse et peintre l’a initié dès l'âge de 3 ans à la chanson française.

C’est en arrivant au Québec qu’elle décide véritablement d’approfondir sa passion pour le chant. Exceptionnellement, à l’âge de 14 ans, elle est admise au Conservatoire de Musique de Québec après avoir réussi brillamment l’examen d’entrée. Elle y étudie le chant classique sous la direction de madame Sonia Racine (Mezzo-soprano).

Pour ses efforts aux études et performances au Conservatoire, elle obtient de nombreux certificats de mérite ainsi qu’une bourse pour la soutenir dans ses frais de scolarité.

Arina a participé à de nombreux concerts, concerts-bénéfices, émissions de Télé et a gagné plusieurs concours locaux, nationaux et internationaux. Elle a aussi déjà effectué deux concerts solo en Espagne en 2018.

Arina sait chanter dans six langues différentes et a décidé d’en apprendre d’autres pour étendre son répertoire. Pour elle, la musique est un langage universel qui permet de transcender les différences et d’apporter beaucoup de joie.

Clémence---mai-2022-5.png
Clémence Gayton
Soprano

Clémence est une jeune soprano de 12 ans, habitant Trois-Rivières. Elle débute le chant classique à l’âge de 10 ans à l’école de chant Voix Multiples, avec Odette Beaupré. Mathieu L’Espérance, pianiste, accompagne et complète l’apprentissage musical de Clémence. Dès septembre 2022, elle étudiera au Conservatoire de Trois-Rivières, toujours entourée de ses professeurs.

Clémence est en première secondaire, en programme d’Éducation internationale, à l’école Des Pionniers. Elle est une grande sportive, excellant au basketball et en athlétisme.

En 2020, elle a obtenu la seconde place au concours Scène ouverte du conservatoire de Trois-Rivières, chez les 11-14 ans. Elle est toujours disposée à s’impliquer dans les différents projets artistiques que Voix Multiples lui propose. Malgré son jeune âge, elle aimerait perfectionner son talent et partager son amour pour le chant classique en l’étudiant le plus longuement possible et en participant à divers projets et concours.