ARTISTES 5 JUILLET 

SHARON AZRIELI À VIENNE AVEC LA RELÈVE LYRIQUE DE QUÉBEC
Sharron-Gray.png
Sharon Azrieli
Soprano Falcon

La cantatrice de renom Sharon Azrieli possède une voix riche d'une grande étendue qui lui permet d'interpréter les grands rôles de soprano ainsi que certains rôles de mezzo, la spécifiant ainsi de soprano Falcon. C’est le 4 mars 2022 qu’a été lancé le nouvel album « Secret Places » de Sharon Azrieli « A Tribute To Michel Legrand » classé n° 1 à sa sortie, dans les nouveautés Vocal JAZZ, mixé et produit par David Merrill avec des arrangements de Tamir Hendelman sur la musique de Michel Legrand. Une tournée américaine et canadienne, de ce magnifique album est programmée avec Tamir Hendelman et ses musiciens en mars 2022.
À venir en 2023, Sharon Azrieli sera soliste du Liverpool Oratorio: Orchestre Classique de Montréal et Grand concert au FestivalOpéra de Saint-Eustache des Grandes Laurentides en juillet 2022, ainsi que d'autres rôles qui seront annoncés notamment à l’Opéra de Montréal. Dr. Sharon Azrieli a eu une année bien remplie en 2021 avec notamment l’ interprétation de Dissidence de Pierre Mercure sous la direction de Maestra Lorraine Vaillancourt et Le Nouvel Ensemble Moderne lors des Prix Azrieli qui a aussi été enregistrée, sous étiquette Analekta et qui est nominée pour un Juno avec Keiko Devaux. Sharon Azrieli a aussi présenté un Grand concert à New York en octobre 2021 qui a reçu des Critiques élogieuses avec l’Ensemble Talea dans un Programme en U.S Première présentant les gagnants des Prix Azrieli 2020. Elle a aussi interprété et enregistré en Grande Première Mondiale “Three Songs” de Jaap Hamburger. Ses accomplissements en 2020 incluent un nouvel album Time Warner, avec le grand compositeur américain Frank Wildhorn « Frankly Sharon », magnifiques chansons traduites en français, espagnol et hébreux par Sharon Azrieli, Trois lieder du compositeur Jaap Nico Hamburger sur la poésie d’Else Lasker-Schüler « Dire Adieu » présenté en Première Mondiale “Holocaust Remembrance Day” Concert: Ravel Kaddish, des récitals extérieurs virtuels au Québec, FestivalOpéra de Saint- Eustache, le Concert « Tout ce jazz » avec le pianiste Matt Herskowitz, le clarinettiste André Moisan et l'Orchestre Classique de Montréal, Prix de Musique Azrieli Gala Concert: Le Nouvel Ensemble Moderne sous étiquette Analekta 2021. En 2019,est paru le CD de Noël « Gift of Joy »sous la direction de Jonathan Monro avec Time Warner ainsi que le CD album "Broadway" sous la direction musicale de Marvin Laird.

Sharon a fait ses débuts au Metropolitan Opera en novembre 2018 en tant que sœur Dolcina «très crédible et vivante» (Arthur Kaptainis - Montreal Gazette) de Suor Angelica, de Puccini. Elle a brillé En mars 2019, dans «Les Nuits d’Été» de Berlioz avec l'Orchestre classique de Montréal, En juin 2019, elle a interprété pour la première fois le rôle de Marcellina dans Le Nozze Di Figaro de Mozart sous la direction d'Alexander Shelley au Centre national des Arts à Ottawa avec grand succès, elle a été soliste invitée en Israël avec l'Orchestre Ramat Gan, elle était soliste invitée du FestivalOpéra de St-Eustache, en août elle a brillé dans le rôle de Liu (Turandot) de Puccini à l'Opéra de Taormina avec le ténor Marcello Giordani puis en septembre, elle a chanté au Polin Museum sous la direction de Maestro Yoav Talmi, et un deuxième concert avec l'Orchestre National Symphonique tchèque de Prague, sept tableaux the Song of Songs, S. I. Glick. sous la direction de Maestro Steven Mercurio. Elle a été soliste-invitée de nombreux orchestres dans des œuvres de concert et d’oratorio notamment: l’Orchestre Symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano, Symphonie de Jérusalem, One World Symphony, Orchestre Symphonique de Tokyo, Orchestre de Chambre Israël, Orchestre Symphonique Haifa, l’Orchestre de Chambre McGill, Mid America Orchestre, pour ne nommer que ceux là. Parmi les oeuvres orchestrales et sacrées variées qu'elle a interprété, incluent le Kaddish de Leonard Bernstein (narré par Richard Dreyfuss), Jubilate Deo de Dan Forrest avec Tracy Resseguie, ainsi que le Requiem en ré mineur de Gabriel Fauré, op. 48 avec Alex Qian, tous deux présentés au Carnegie Hall. Sharon a également chanté de nombreuses premières mondiales, notamment Esther Diaries de H. Stafylakis (2014) et Cantata for the Unsung de James M. Stephenson (2016). Elle a chanté Santuzza (Cavalleria Rusticana) et Nedda ( I Pagliacci) sous la direction de Marcello Giordani en Sicile en 2015 et 2017 avec l'orchestre Bellini à Catane, en Italie, sous la direction d'Antonio Manuli.

Les principaux rôles d'opéra qu'elle a interprété ont inclus: Mimi (La Bohème); Susanna (Le Nozze di Figaro); Elvira (Don Giovanni); Liu (Turandot); Aida (Aida); Leonora (Il Trovatore) et Adriana Lecouvreur avec des opéras comme le nouvel opéra d’Israël, la compagnie d’opéra canadienne, l’Opéra de Paris à la Bastille et l’opéra de Saras, entre autres. De son interprétation de Laurette dans Le Docteur Miracle avec L’Opéra Français de New York, Andrew Porter du New Yorker l’a saluée comme étant une « maîtresse des joyeuses inflexions, du phrasé piquant et des mots précis ».

Sharon Azrieli est titulaire d'un BA en histoire de l'art du Vassar College, d'un diplôme associé en design d'intérieur et en illustration de la Parsons School of Design, d'un certificat supérieur en interprétation de la Juilliard School et d'une maîtrise et d'un doctorat en musique de l'Université de Montréal. Elle siège aux conseils d'administration des organisations philanthropiques suivantes: la fondation America Israel Cultural, le musée McCord, le programme d'éducation des jeunes du Centre national des Arts, la fondation Opera Cares et la fondation Azrieli. Administratrice du conseil d’administration du groupe Azrieli, en plus de ses nombreux intérêts commerciaux. Elle publie également les magazines de design pour les maisons très populaires: At home in Canada, qui peuvent être consultés sur le Web à l'adresse athomeincanada.ca Elle est également juge du prix d'architecture Azrieli et du Grand prix du Conseil des arts de Montréal.

Dre Sharon Azrieli est diplômée du Vassar College (BA), de la Parsons School of Design (Assoc.), de la Juilliard School (Adv. Cert.) et de l'Université de Montréal (MM et D. Mus.) et a reçu l’ordre du Québec en 2019 pour ses accomplissements vocaux et ses actes de philanthropie.

Pour plus d'informations sur Sharon et ses performances, veuillez visiter son site Web. Pour en savoir plus sur sa vie et sa carrière, consultez sa page Wikipedia 

Guy-Lessard-tenor.png
Guy Lessard
Ténor | Directeur-fondateur


Sa voix puissante et expressive de ténor et sa présence remarquable sur scène lui permettent d’aborder les principaux rôles dramatiques. Primé à quelques reprises dans des concours internationaux et boursier du conseil des arts du Canada pour les projets Tristan et Tannhsuser, On a pu l’entendre dans plusieurs rôles sur la scène de l’opéra Québec (dont dans La flûte enchantée avec Robert Lepage) et sur d’autres scènes lyriques comme pour Don José dans Carmen à l’Opéra de Rimouski.  Avec la troupe Tempêtes et Passions, on a pü l‘entendre dans Led œuvres de Wagner Moussorgsky, Bonjour, Bizet,Puccini et Verdi, avec même une incursion dans le tango (CD Canciones del sol).

 

Tempêtes et Passions


L’aventure de l’OBNL a débuté en 2001 avec la présentation du premier acte de la Walkyrie, et se poursuit depuis avec une série annuelle de concerts à Québec. Dédié à l’opéra romantique, l‘organisme aborde également des opéras de d’autres époques et la mélodie classique dans plusieurs langues. Sa mission est de faire connaître au public de grandes œuvres lyriques méconnues et de favoriser le développement de  jeunes professionnels de l‘art lyrique.  Tempêtes et Passions flirte également avec l’innovation dans le monde numérique et la réalité augmentée. Tempêtes et Passions a collaboré avec plusieurs organismes au Québec et c’est avec grand plaisir qu‘il poursuit sa collaboration avec le FOSE.

5 juillet Evelyne-Lachelle photo_edited.jpg
Evelyne Larochelle
Soprano

La soprano Evelyne Larochelle, originaire de Sainte-Marie de Beauce, est diplômée du Conservatoire de musique de Québec. En avril 2018 elle obtient le Prix du Conservatoire avec distinction à l’unanimité du jury. 

 

Depuis juin 2018, elle poursuit sa formation au sein du Studio Vetere, supervisé par la soprano de renommée internationale, star du Metropolitan Opera de New York, Aprile Millo. En avril 2019 elle interprète le rôle de Lisa dans La Sonnambula de Bellini, production présentée Opera Niagara à Niagara Falls, Ontario. À l’été 2019, elle a eu la chance de chanter pour maestro Richard Bonynge et pour l'agent d'artiste Roberto Lombardo, qui était l'agent de la soprano Renata Scotto. Evelyne fait ses débuts dans le rôle de Mimi dans La Bohème de Puccini, encore une fois au sein de Opera Niagara, en novembre 2019. Elle interprète également en novembre 2019 Le Poème de l’amour et de la mer d’Ernest Chausson avec l’Orchestre symphonique de la Côte-Nord. En février 2020 elle participe à la quatrième édition du concert Viennoiseries dans lequel elle interprète plusieurs extraits d’opérettes viennoises. Depuis le début de la pandémie en 2020, elle prépare plusieurs rôles d’opéras de style bel canto tels que celui d’Adina dans L’Elisir d’amore de Donizetti, celui d’Amina dans La Sonnambula de Bellini ainsi que celui d’Elvira dans I Puritani de Bellini. Elle amorce également une spécialisation en musique baroque, notamment dans les rôles haendéliens de Cleopatra dans Giulio Cesare, de Ginevra dans Ariodante, d’Almirena dans Rinaldo et de Rodelinda dans Rodelinda. Evelyne est boursière de la prestigieuse Fondation pour les jeunes chanteurs lyriques canadiens de Jacqueline Desmarais, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, de la Fondation des Amis et Anciens du Conservatoire de Québec, et de la Fondation Hans-Jürgen Greif.

Gabriel Provencher_photo_edited.jpg
Gabriel Provencher
Ténor

C’est dans l’univers de la musique chorale que le ténor originaire de Québec Gabriel Provencher découvre sa passion pour le chant. Il débute comme choriste dans plusieurs chorales où il devient, quelques années plus tard, chef de pupitre et puis soliste. En 2011, il décide d’approfondir le chant classique, et termine actuellement un programme de perfectionnement au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Québec, dans la classe de Réal Toupin.

 

Soliste professionnel, il se joint annuellement à divers ensembles vocaux : les Petits chanteurs de Charlesbourg, l’Ensemble Vespéral de Québec, Dal Segno ainsi que le Chœur de l’Orchestre symphonique de Québec. Il prend part à plusieurs productions de l’Opéra de Québec, notamment La flûte enchantée (Mozart) mis en scène par Robert Lepage, en 2018 ainsi que Le vaisseau fantôme (Wagner) par François Girard en 2019. Il participe en outre aux productions annuelles de l’Atelier d’art lyrique du Conservatoire de musique de Québec, où il a su incarner avec aplomb deux grands rôles de ténor : Michele (The Saint of Bleecker Street – Menotti) en 2016 et Don José (Carmen – Bizet) en 2018. À l’automne 2019, il fait ses débuts comme soliste à l’Opéra de Québec en incarnant Giuseppe, le serviteur de Violetta, dans La traviata (Verdi) et participe au concert du 75e anniversaire du Conservatoire de musique de Québec, avec Kuda, kuda air tir d’Eugène Onéguine (Tchaikovski).

Caron.jpg
Marc-André Caron
Baryton-basse

Marc-André Caron captive le public avec sa riche voix de baryton-basse et son aplomb scénique. À l’Opéra de Québec, il a tenu les rôles de Pristich dans La Veuve Joyeuse de Lehár en 2014, le Sprecher dans la Flute Enchantée de Mozart en 2015, du Notaire dans Gianni Schicchi de Puccini en 2016, et de L’Officier dans Le Barbier de Séville de Rossini, le Comte Monterone dans Rigoletto de Verdi en 2017 et le commissionnaire dans La Traviata de Verdi en 2019.

 

À l’été 2021, il a participé à la série de concerts Opéra dans les Parcs, rendus possibles grâce à la ville de Québec et Tempêtes et Passions, pour des prestations surprises à travers la ville. Prochainement en 2022, il interprétera les rôles du Gouverneur dans Le Comte Ory de Rossini, et du père dans Hansel & Gretel de Humperdinck. Marc-André a collaboré avec Tempêtes & Passions dans plusieurs concerts, tel que le Grand Concert Romantique Verdi-Wagner en 2013, L’Opéra Fantastique en 2014, L’Égypte à l’Opéra en 2015, Verismo ! en 2016, Trésors du Bel Canto en 2018, Verdi, le Triangle d’or et Forêts et Nature en 2021. À l’opéra, il a interprété le rôle du Bailli dans Werther de Massenet avec l’Opéra du Sagnenay-Lac-St-Jean, de Colas dans Bastien & Bastienne de Mozart, avec Tempêtes & Passions, et de Sharpless dans Madama Butterfly en version concert avec Snob’Opera. Marc-André a chanté le Requiem de Fauré et les Sept Paroles du Christ de Dubois au Palais Montcalm avec le choeur Les Rhapsodes. Depuis 2014, Marc-André participe au Festival d’Opéra de Québec. Il a chanté dans les chœurs du Jugement Dernier de Verdi en 2014, de Louis Riel de Somers en 2017, de la Flute Enchantée en 2018, Nabucco et Le Hollandais Volant en 2019. Il a participé aux concerts Wagner à l’Apéro, Rossini à l’Apéro, Gounod à l’Apéro et Le jeune Verdi à l’Apéro. Il a été également membre de la Brigade Lyrique lors des éditions 2014, 2016 et 2017 du festival.

 

Marc-André a chanté ses premières notes avec le Choeur Polyphonique de Charlevoix, en 2004. Il a fait ses débuts comme soliste dans l’opéra King Arthur, de Purcell, au Domaine Forget. Il a également chanté Schaunard dans La Bohème de Puccini avec L’Association lyrique de Beauport. Il étudie le chant avec Sylvain Landry.

Dominic-Bouliannne.jpg
Dominic Bouliannne
Pianiste

Passionné par l’art lyrique et le spectacle vivant depuis son jeune âge, le charismatique pianiste originaire de la région du Saguenay-Lac-St-Jean, Dominic Boulianne, a eu le privilège d’être guidé, durant ses études dans les différents conservatoires, par des musiciens d’exception qui ont façonné sa forte personnalité artistique. En 2004 il remporte le prix du Conservatoire de musique de Montréal, inspiré par l’enseignement de madame Suzanne Goyette. Par la suite, il a bénéficié des conseils d’André Laplante, d’Angela Hewitt et de Pascal Roger, pour ne nommer que ceux-là.

Remarqué très tôt pour son talent exceptionnel, il se distingue rapidement lors de différents concours régionaux, provinciaux et nationaux et il se produit à maintes reprises avec les divers orchestres symphoniques de la province de Québec. Très actif sur la scène nationale et internationale, il s’est rapidement démarqué comme un pianiste doté d’une grande écoute et d’une musicalité hors du commun. Il a été invité dans plusieurs festivals internationaux dont: le Festival C’est pas Classique (France), le Festival de Nappa Valley (États-Unis), le Festival of Sound (Canada) le Festival de musique symphonique d’El Jem (Tunisie).

Engagé par la Société d’art lyrique du Royaume, en 2014, en tant que pianiste répétiteur, le Conseil d’administration lui confie, en 2018, les responsabilités élargies de directeur artistique. Dès lors, le répertoire, les distributions, les productions qu’il élabore, connaissent de grands succès et contribuent au rayonnement de l’art lyrique régional. Parallèlement, à la suite d’une procédure publique de recrutement auquel plus de cinquante candidats ont répondu, il est nommé directeur général et artistique du Théâtre Lac-Brome et y exerce les rouages du métier d’administrateur et de coordonnateur des opérations de théâtre.

 

C’est en janvier 2021 qu’il est nommé à l’unanimité à la Direction générale et artistique de l’Opéra du Royaume et c’est avec enthousiasme qu’il met son expérience de gestion et de direction, ainsi que sa connaissance approfondie de la musique et de l’opéra au service de la Maison d’opéra. Il affirme sa volonté de dialogue avec le public et les équipes pour réussir ensemble les différents projets de l’Opéra du Royaume et ainsi assurer sa pérennité.