top of page

ARTISTES CONCERTS NOËL RÉSIDENCES

atma-025.jpg

Jean-Philippe Sylvestre

Pianiste

Réputé pour sa technique éblouissante et sa grande imagination, Jean-Philippe Sylvestre est qualifié de poète du piano par Yannick Nézet-Séguin. Tant ici qu'à l'échelle internationale, l'artiste de Sainte-Julie, Québec, a souvent été récompensé en recevant le prix Virginia Parker, la plus haute distinction décernée par le Conseil des Arts du Canada, le premier prix et le prix du public du Concours de l'Orchestre symphonique de Montréal, le premier prix, à maintes reprises, au Concours de musique du Canada et plusieurs autres. Récipiendaire à maintes reprises de bourses du Conseil des arts du Québec et du Canada, il remporte également le prix du CALQ pour une résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris en 2016.

 

Jean-Philippe Sylvestre s'est produit sur les scènes mondiales les plus prestigieuses: Philharmonie de Berlin, Musikverein (Vienne), Salle Gaveau (Paris), Concertgebouw (Amsterdam), Kings place (Londres), Palais des Beaux Arts (Bruxelles), Salle Oriol Martorell  (Barcelone), Teatro Mayor (Colombie), Theatro Municipal et Teatro B32 (Brésil), Récital Hall (Sydney), Maison symphonique, Salle Wilfrid-Pelletier et Salle Bourgie (Montréal), Glenn Gould Studio et George Weston Hall (Toronto), Centre national des Arts (Ottawa) et plusieurs autres. 

 

Il a enregistré plusieurs disques dont un comme soliste avec l'Orchestre Symphonique de Londres sous étiquette CHANDOS. Ses disques ont été mis en nomination au gala des prix JUNOS et de l'ADISQ. M. Sylvestre a réalisé plusieurs tournées dont une en Australie, plus récemment en Amérique du Sud et il a collaboré avec les chefs Yannick Nézet-Séguin, Jacques Lacombe, Christian Schulz, Richard Bradshaw, Alain Trudel, Boris Brott, Simon Streatfeild, Fabien Gabel et Rolf Bertsch.

 

Jean-Philippe Sylvestre débute ses études musicales à l'âge de quatre ans. Il détient un lauréat de l’École de Musique Vincent-d’Indy et un baccalauréat de l'Université de Montréal avec Marc Durand. Il poursuit ses études musicales avec John Perry et obtient un «Artist Diploma» du Glenn Gould School de Toronto. Après quelques années de perfectionnement en Italie et en Allemagne avec Louis Lortie, il a poursuivi son expertise musicale auprès des maîtres Michel Dalberto, Jacques Rouvier, Jerome Lowenthal, Gerhard Oppitz, Mikhail Voskresensky, Leon Fleisher, Anton Kuerti et Menahem Pressler. Jean-Philippe Sylvestre est récipiendaire d'une RBC Youth Excellence Scholarship du Banff Centre 2006 ainsi que d'un Fellowship du Aspen Music Festival and School 2004. Il est également récipiendaire d’un Fellowship du Music Academy of the West 2009. À plusieurs reprises, il s’est mérité des bourses de perfectionnement du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

SITE WEB

HUGUES.jpg
Hugues St-Gelais
Ténor

Natif de Jonquière, le ténor québécois Hugues Saint-Gelais mène une carrière de chanteur depuis de nombreuses années. On l’a entendu sur scène avec les maisons d’opéra du Canada et comme soliste avec de nombreux orchestres.  En plus d’avoir brillé au pays, on a également pu l’entendre en France, aux États-Unis, en Allemagne et en Colombie. On l’entendra de nouveau à l’Opéra de Québec dans les prochains mois.

Il fait partie de l’agence LM Opéra et est régulièrement appelé à chanter avec le Festival Opéra de Saint-Eustache des Grandes Laurentides.

SITE WEB

Leila chalfoun opera NB.jpg
Leila Chalfoun
Soprano

La Soprano Leila Chalfoun mène parallèlement ses fonctions de Présidente- directrice générale et artistique, Fondatrice du FestivalOpéra de Saint-Eustache des Grandes Laurentides et de l'Agence LM Opéra. 

 

Leila est détentrice de nombreux prix  pour sa contribution et implication au FestivalOpéra des Grandes Laurentides notamment  la médaille de l'Assemblée nationale le prix Cèdre et Érable par la Chambre de commerce et d'industrie Canada-Liban , l'Ordre de Saint-Eustache  et le Prix Cybèle 2011  ​​décerné par la Ville de Saint-Eustache ainsi que  le prix Arts et Culture de « la femme arabe du Québec » pour l'ensemble de ses réalisations dans le domaine de l'opéra en tant que soprano et directrice-fondatrice.

Elle a chanté sur les grandes scènes internationales notamment au Canada, Etats-Unis, Monte Carlo, en France, Italie, Suisse, Mexique, Liban, Turquie pour ne nommer que celles-là.

SITE WEB

bottom of page