ARTISTES CONCERT GALA 3

Marie-Claire Drolet_edited.jpg
Marie-Claire Drolet
Soprano

Native de la ville de Québec, la soprano Marie-Claire Drolet Micaela dans Carmen et de Ciboletta dans Une nuit à Venise est récemment diplômée du Conservatoire de musique de Montréal. Elle est également détentrice d’une maîtrise de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat de l’Université Laval en interprétation. Au cours des dernières années, elle s’est produite sur scène avec de nombreux ensembles, notamment dans le rôle de J.Strauss avec le Théâtre lyrique de la Montérégie. Elle a également chanté Rosalinde dans Die Fledermaus au Conservatoire de musique de Montréal sous la direction d’Alain Trudel, Lisa dans Il mondo della Luna de Haydn à l’Université Laval sous la direction d’Airat Ichmouratov, ainsi que Carlotta dans The Phantom of the Opera à la salle Albert- Rousseau. En 2020, elle a aussi participé à la première mondiale en français de cette comédie musicale à Montréal et à Québec dans le rôle de la Confidente.

 

En août dernier, elle a participé au Dramatic Voices Programm Berlin où elle a interprété le rôle de Vier Madg dans l’opéra Elektra de Richard Strauss. En concert Marie-Claire a chanté la partie de soprano soliste de la Missa solemnis K. 139 de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Québec sous la direction de Fabien Gabel. Elle est récipiendaire de nombreux prix et bourses, dont le premier prix du Festival- Concours de musique de Pierre-De Saurel en 2019 et le premier prix du Concours de musique du Chœur de la Montagne en 2018.

Laurie Tremblay 5 juillet et Boheme MIMI _edited.jpg
Laurie Tremblay
Soprano

Laurie Tremblay séduit le public par sa voix de Soprano Lyrique avec son Authenticité et Raffinement à elle seule. Originaire de Rimouski au Québec, Laurie Tremblay y est remarquée pour sa musicalité, sa sensibilité et son timbre unique. Sa voix est souvent notée comme idéale pour le répertoire mozartien, mais la soprano est particulièrement passionnée par la musique française, les lieder allemands et le répertoire américain.

Son amour pour le répertoire français l'a guidé vers l'Université Laval, où elle vient tout juste de terminer sa maîtrise. Elle y a étudié avec la soprano Hélène Guilmette, en plus de régulièrement côtoyer Jean-François Lapointe, deux chanteurs passionnés et experts en musique française.

À l’été 2021, la soprano a fait ses débuts au Festival d’Opéra de Québec dans le rôle de la Reine des Lys lors de la création de Peau d’Âne, une opérette de Jean-François Mailloux et Jean-Philippe Lavoie, où elle a été remarquée comme une « artiste lyrique à suivre » dotée d’une « grande musicalité » (Irène Brisson, Revue l’Opéra).

Au cours de son parcours, Laurie a eu la chance de travailler avec Martin Dubé, Jean-François Mailloux, Éthel Gueret et Esther Gonthier en plus d'avoir participé à des Masterclass avec des maîtres tels que Ariane Girard, Suzy Leblanc, Richard Margison, Michael McMahon et Lisette Oropesa, entre autres.

Laurie a fait ses débuts à l'opéra à l’âge de 17 ans, dans le rôle de Kate Mullins, dans la comédie musicale/oeuvre lyrique le Titanic de Maury Yeston à l’Opéra de Rimouski. Depuis, vous avez pu entendre Laurie dans diverses productions, dans des rôles tels que Mercedes dans Carmen de Bizet, Amour dans Écho et Narcisse de Gluck, des extraits du rôle de Suzanna dans les Nozze di Figaro de Mozart à la Scuola Giovanni Grasso, ainsi que dans le choeur de l'Opéra de Québec.

Elle détient un troisième prix au Concours de Musique du Canada ainsi qu'un premier prix au Concours d'Art Lyrique de la Relève musicale de Québec.

MARIE-CHANTAL-MARQUIS,jpg.jpg
Marie-Chantal Marquis
Soprano

Originaire de la ville de Québec, Marie-Chantal se démarque par la richesse de son timbre et sa grande musicalité. Sa voix dramatique à la fois ample et agile lui permet d’aborder un répertoire varié. Elle est récipiendaire d'un premier prix en chant classique au Concours de musique du Canada, en 2015, ainsi que du premier prix au Concours d'art lyrique de la Relève musicale, en 2017.

 

Ses prochains engagements incluent  la demi-finale du concours Prix d’Europe 2021, qui aura lieu en juin prochain, à Montréal ainsi que soliste du Concert Gala de l’Opéra de Rimouski.

 

Elle interpréta récemment le rôle de Mme de la Haletière avec l’Opéra du Conservatoire de musique de Montréal, sous la direction de Jacques Lacombe. Marie-Chantal a d’ailleurs reçu une bourse d’excellence du Conservatoire pour y terminer son perfectionnement l’an dernier.

 

Marie-Chantal compte déjà plusieurs rôles à son actif. On a pu la voir dans les parcs de Montréal en 2018, interprétant les rôles de Micaela et Frasquita, dans Carmen, avec les productions Alma Viva. La même année, elle tient le rôle de Diane dans Orphée aux enfers (Offenbach), avec l’Atelier d’opéra de l’Université de Montréal. Marie-Chantal a également chanté le rôle de Rosalinde, dans la version française de Die Fledermaus, de J. Strauss II, avec l'Opéra de l'Université Laval, en mars 2017. En 2016, elle incarne Eurydice dans Orphée et Eurydice (Gluck-Berlioz), avec l'Opéra de la Relève musicale, à Québec. Elle tient également le rôle de Thérèse dans Les mamelles de Tirésias (Poulenc), et les rôles d'une Pastourelle et d'une Chouette dans L’enfant et les sortilèges (Ravel), avec l’Atelier d’opéra de l’Université Laval. Elle s’y produisit également en 2015 dans Il mondo della luna (Haydn), dans le rôle d'Ernesto, ainsi que dans Cosi fan tutte (Mozart), dans le rôle de Dorabella.

 

Parallèlement à l'opéra, Marie-Chantal fut récemment soliste pour le Requiem de Duruflé sous la direction de Louis Lavigueur, avec le chœur polyphonique de Montréal. Elle fut également soliste avec le chœur du département de musique du Cégep de Sainte-Foy, dans le Gloria de Vivaldi, ainsi que dans la Petite messe solennelle de Rossini, avec le chœur de la faculté de musique de l'Université Laval.

 

Marie-Chantal détient un baccalauréat et une maîtrise en interprétation du chant classique, de l’Université Laval, sous la tutelle de Mme Patricia Fournier. Elle eu la chance de participer plusieurs fois à des stages de perfectionnement avec le réputé ténor Richard Margison, grâce à l’organisme Tempêtes et Passions. Elle s’est d’ailleurs perfectionnée auprès de Margison en 2018, à l’Université de Montréal. Marie-Chantal vient de terminer un Diplôme d’artiste au Conservatoire de musique de Montréal, auprès de Mme Adrienne Savoie.

2-Louis-Charles opera.jpg
Louis-Charles Gagnon
Ténor

Louis-Charles est détenteur d’une maîtrise en interprétation du Royal Northern College of Music (RNCM) situé à Manchester au Royaume-Uni où il a travaillé avec Andrew Heggie. Il a étudié auparavant à l’Université Laval de Québec sous la tutelle de Patricia Fournier.

 

Lauréat de l’édition 2020 des Jeunes Ambassadeurs lyriques, ses nombreux rôles incluent Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart (Lyric Opera Studio Weimar), Septimius dans Theodora de Handel (RNCM), le Deuxième Prêtre et la doublure de Tamino dans  Die Zauberflöte de Mozart (Festival d’opéra de Québec), Gherardo et la doublure de Rinuccio dans Gianni Schicchi (RNCM), le Mari dans Les mamelles de Tirésias de Poulenc (Université Laval), Cecco dans Il mondo della luna de Haydn (Université Laval), Bastien dans Bastien et Bastienne de Mozart ainsi que bien d’autres sans oublier le comte Barigoule dans Cendrillon de Viardot présenté ici-même au FestivalOpéra de Saint-Eustache. Il a également été soliste dans la Messe en Do de Beethoven, la Messe solennelle de Ste-Cécile de Gounod, Les Saisons et La Création de Haydn, Le Messie de Handel, la Petite messe solennelle de Rossini ainsi que la Messe du Couronnement et les Vêpres solennelles pour un Confesseur de Mozart.

Samuel Tremblay-1.JPG
Samuel Tremblay
Baryton

Le baryton Samuel Tremblay est reconnu pour son timbre velouté, son charisme sur scène et la justesse de ses interprétations. Il touche le public par son authenticité à chaque performance.

 

Récemment diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal, il s’est démarqué tout récemment dans les rôles de Schaunard dans La Bohème de Puccini avec le FestivalOpéra de Saint-Eustache et de Marco dans Gianni Schichi de Puccini avec l’Institut Canadien d’Art Vocal de Pandolfe dans Cendrillon de Massenet, de Falke dans Die Fledermaus de Strauss, d’Aeneas dans Dido and Aeneas de Purcell ainsi que dans le rôle de Papageno dans La Flûte enchantée de Mozart. Grand amoureux de la musique de Bach, Il a eu la chance d’être invité, en tant que soliste, à participer à la production de la Passion selon St-Jean sous la direction de Julian Prégardien au Festival Bach de Montréal.

 

Passionné par les nouvelles rencontres et le parcours inspirant de divers artistes, Samuel a eu l’opportunité de se perfectionner auprès de nombreux chanteurs et pédagogues de renommée, incluant entre autres José Van Dam, Andreas Scholl, Nicola Beller Carbone, François Leroux et Wolfgang Holzmair. Il a effectué certaines de ces rencontres dans le cadre de stages à l’Académie Vocale Internationale de Lachine et l’Académie du Domaine Forget.

 

Samuel est boursier des fondations JM Canada et a reçu la Bourse Gabrielle Lavigne pour l’excellence de son parcours scolaire.

Maxime-2022.jpg
Maxime Martin-VO 
Basse

Originaire de Montréal, la basse Maxime Martin-Vo a complété ses études en art vocal à l’Université McGill. Il s’est récemment fait entendre dans les rôles de Don Magnifico (La Cenerentola)  avec Opéra dans le parc et Don Giovanni avec Prague Summer Nights Opera Festival et le 13 août dernier dans le rôle de Don Basilio dans Il barbiere di Siviglia de Rossini sous la direction de maestro Jean-Michel Malouf, dans le cadre de ItalfestMTL.

Il sera Soliste du Requiem de Mozart avec l'Orchestre de Chambre de Hawkesbury sous la direction de Maestro Marc Trautmann, le 18 septembre 2022.

 

Au cours des dernières années, il interprète également plusieurs autres rôles, dont Publio (La Clemenza di Tito), Bartolo (Le Nozze di Figaro), Bartolo (Il Barbiere di Siviglia) et Marchese/Dottore (La Traviata).

 

Récipiendaire de la bourse Kenneth Woodman de l’Université McGill, il s’est aussi distingué lors de la finale du Concours de Musique du Canada en 2018, où il emporte la première place dans sa catégorie.

Dana Nigrim, pianiste JAL 10 juillet _edited.jpg
Dana Nigrim
Pianiste

Dana Nigrim s'est développée dans un milieu culturel distingué, son grand-père étant un écrivain connu et sa mère un soprano dramatique réputé. Elle fait ses débuts avec l'Orchestre Symphonique de Brasov à 10 ans au centre culturel de riches traditions de Roumanie, et à 14 ans invitée comme soliste par L'Orchestre Symphonique du Conservatoire National de Bucarest.

 

Elle obtient son Baccalauréat comme chef de promotion et ensuite  la Maîtrise avec Ier Prix en Interprétation. Elle suit au Conservatoire National Supérieur de Paris un Cours de perfectionnement comme soliste et obtient son Doctorat en Interprétation à l'Université de Montréal. Comme coach vocal elle a travaillé dans plusieurs Institutions et maisons d’opéra (Opera de Brasov- Roumanie, Orchestre Symphonique de Braşov, Opéra Bastille- Paris, Orchestre Symphonique de Montréal, Opéra de Montréal et Opéra de Quebec au Canada) et des institutions comme École Normale de Paris, UdM, McGill, UQAM et Université Concordia. Invitée comme membre du jury pour des compétitions de piano (Concours national de Musique, Roumanie) et de voix- Concours Vocal de l'Orchestre de Trois Rivières, Quebec) Son activité de soliste pianiste comprend de nombreux récitals et concerts, plusieurs enrégistrés par les médias, avec des réputés chefs d’orchestre de Roumanie, France, Canada, Corée, Russie, Italie, Allemagne, Bélgique, ÉU, ainsi que multiples collaborations avec des instrumentistes, chanteurs et compositeurs.

 

Avec Radu Palade, compositeur et musicologue elle a fondé l'Ensemble Lyrique de Montréal qui offre l’occasion à des divers musiciens professionnels de manifester pleinement leur talent. Dana Andrea Nigrim a collaboré déjà avec La Casa d’Italia avec la production de l’opéra  La traviata de Verdi, en présence du Son Excellence La Consule générale d’Italie, ainsi qu'avec le chef d’orchestre  Ron Di Lauro, pour la préparation des concerts et  d’autres productions d’opéras aux Centro Culturel Leonardo Da Vinci de Montréal. Comme conseiller musical à LM Opera Agency, elle continue sa collaboration avec l’Opéra de Montréal et de Québec  et ses activités artistiques comme soliste.