OFF-FOSE 2019

Événement OFF-FOSE 2019

Grand récital retrouvailles

« Les meilleurs moments de la belle époque du Conservatoire »

Dimanche 28 avril 2019 - 14h30

Centre d’art La petite église, 271 Rue Saint-Eustache, Saint-Eustache

Billets à 20$ + frais de service.

UN ÉVÉNEMENT BÉNÉFICE AU PROFIT DU FESTIVALOPÉRA DE SAINT-EUSTACHE

Les sopranos Leila Chalfoun, Chantal Lambert, le ténor Claude-Robin Pelletier et le baryton Timothy Lafontaine retrouveront leur Maître du Conservatoire, la grande pianiste Claudette Denys

Due à des raisons personnelles, la soprano Sherri Jarosiewicz annoncée précédemment ne participera pas à ce concert.

Durée : 1h30 (avec entracte)

PROGRAMME OFFICIEL -

Au piano: Notre Maestra Madame Claudette Denys

“Ombra mai fu”,  Xerxes, G.F. Handel ( 1685-1759)
Claude Robin Pelletier, ténor

« Connais-tu le pays? »  Mignon, A. Thomas ( 1811-1896)
Chantal Lambert, soprano

“Vissi d’arte” Tosca, G Puccini ( 1858-1924)
Leila Chalfoun soprano

Barcarolle, Les contes d’Hoffmann, J. Offenbach (1819-1880)
Leila Chalfoun, Chantal Lambert sopranos



“Cortigiani” Rigoletto, G. Verdi (1813-1901)
Timothy Lafontaine, baryton

“Voi lo sapete, oh Mamma” Cavaleria rusticana, P. Mascagni (1863-1945)
Chantal Lambert, soprano

Légende de Kleinzach, Les Contes d’Hoffmann, J. Offenbach (1819-1880)
Claude-Robin Pelletier, ténor

« Couplets de l’aveu », La Périchole, J. Offenbach (1819-1880)
Leila Chalfoun soprano, Claude-Robin Pelletier ténor 


Pause

 

« Le petit chien de laine », L. Daunais ( 1901-1982)
Chantal Lambert, soprano


« Vert »  Les couleurs, L. Daunais ( 1901-1982)
Leila Chalfoun, soprano


« Mamma, Mamma » -The Most Happy Fella,  F. Loesser (1910-1969)
Timothy Lafontaine, baryton 


“La quête” M. Leigh (1928-2014) / paroles françaises de J. Brel ( 1929-1978)
Chantal Lambert soprano
             
At the river, A. Copland (1900-1990)
Timothy Lafontaine, baryton

Besame mucho,  C. Velasquez (1916-2005)
Leila Chalfoun, soprano

Granada, A. Lara ( 1900-1970)
Claude-Robin Pelletier, ténor  

“Libiamo” Brindisi, La Traviata, G. Verdi ( 1813-1901)
Leila Chalfoun, Chantal Lambert sopranos, Claude-Robin Pelletier ténor, Timothy Lafontaine, baryton

BIOGRAPHIES DES ARTISTES 

 

Claudette Denys, pianiste

 

Originaire de Québec, Claudette Denys est récitaliste et chambriste avant de devenir la pianiste répétitrice de l’Opéra du Québec. Après cette expérience où elle a travaillé avec des chanteurs tels Jon Vickers, Louis Quilico et Virginia Zeani, elle se consacre uniquement à l’art vocal. Elle accompagne aux concours internationaux de Rio, Budapest, Toulouse, Genève, Montréal, Sienne ainsi que dans des récitals au Canada, aux États-Unis, en France, au Liban. À plusieurs reprises, elle se produit à la radio et la télévision. Elle est l’accompagnatrice officielle des classes de maître de Pierre Bernac, Phylis Curtis, Raoul Jobin, Heinz Rehfuss, Hans Hotter, Daniel Ferro, Rose Bampton, Martin Isepp et Diana Soviero. Elle fut membre de la faculté de musique de l’Université McGill, du Banff School of Fine Arts ainsi que de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal. Elle a commencé dés l’âge de 15 ans une longue carrière d’enseignement au Conservatoire de musique du Québec, à Québec d’abord, puis à Montréal, institution dont elle a pris sa retraite en 2007.

 

Claudette Denys n’est pas seulement une merveilleuse accompagnatrice au jeu souple et sensible; sa vaste expérience, l’immense répertoire qu’elle maîtrise, sa connaissance approfondie de la technique du chant et ses qualités de pédagogue en font un authentique coach vocal que tous les chanteurs apprécient dès le premier contact... Talent, rigueur, compétence, et gentillesse inaltérable: une très grande artiste à qui nous témoignons notre affection et que nous remercions pour sa patience et sa générosité qui ont rendu possible la rencontre d’aujourd’hui.

 

Leila Chalfoun, soprano

 

Leila Chalfoun soprano, mène parallèlement ses fonctions de directrice artistique et présidente- fondatrice du FestivalOpéra de Saint-Eustache et directrice-présidente de l'Agence LM Opéra.  Le 10 mai 2017, M. Benoit Charette - Député de Deux-Montagnes, a remis la médaille de l'Assemblée nationale à Leila Marie Chalfoun pour sa contribution et son implication dans le milieu culturel eustachois ainsi que le 7 mars dernier, un certificat de l'Assemblée Nationale du Québec au FestivalOpéra de St-Eustache dont elle est la directrice-fondatrice, en reconnaissance de son apport inestimable à la qualité de vie des concitoyens. Elle a reçu le prix Cèdre et Érable par la Chambre de commerce et d'industrie Canada-Liban à l’occasion de leur grand Gala annuel qui s'est tenu le 28 novembre 2015. Elle a aussi reçu l'Ordre de Saint-Eustache  le 23 octobre 2012 et le Prix Cybèle 2011  décerné par la Ville de Saint-Eustache. Le 21 mars 2013, Madame Chalfoun a gagné le prix Arts et Culture de " la femme arabe du Québec " pour l'ensemble de ses réalisations dans le domaine de l'opéra en tant que soprano et directrice artistique.

En septembre 2018, elle chantait l'hymne national du Canada lors de la Grande ouverture de Lebanese Diaspora Energy au Palais des Congrès.

Ses récents engagements en 2015-16-17 incluent une prestation en hommage au directeur de l'Opéra de Rimouski Claude-Robin Pelletier lors du Grand Concert-Gala, des prestations à différents événements  à Montréal et Québec ainsi que sa présence au FestivalOpéra de St-Eustache dans l'Opéra à la libanaise en présence de la mezzo Julie Nesrallah et du baryton Fady Jeanbart, les doubles rôles de la baronne de Pictordu ( belle-mère de Cendrillon et Nelly Melba) dans Cendrillon de Pauline Viardot  et des concerts : (récital avec Gino Quilico et Natalie Choquette) ainsi que des concerts au moyen-orient, sur la scène locale au Québec ( Requiem de Fauré/ Ensemble Choral St-Eustache ( 2012), en  Autriche: (récital à : Kartaus Gaming/ Scheibbs-29 mai 2011) ainsi qu’en tournée locale avec son récital "Survol Cosmopolite" (sept- nov 10) puis un retour au FestivalOpéra de Saint-Eustache en juillet 2011 dans "Les scènes d'église à l'opéra français" ou elle interpretait les rôles de Marguerite ( Faust Gounod) et Manon de Massenet, en récital au «New Year’s music Festival de Gstaad» (Suisse) avec la pianiste princesse Caroline Murat et a donné des concerts à Montréal (Salle Oscar Peterson juin 2009). 

​Elle a obtenu un grand succès lors de la première édition du FestivalOpéra de Saint-Eustache (juil. 2010) dans la ''Soirée Offenbach" ou elle incarnait les rôles d'Antonia, Giuletta ( Les contes d'Hoffmann) et la Grande duchesse de Gerolstein et la Périchole.

Leila Chalfoun a été formée au Conservatoire de musique de Montréal et à l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal (1990-93) ainsi qu'à New York auprès de reputés sopranos telles que Mesdames Cécile Vallée-Jalbert, Marie Daveluy, Bonnie Hamilton et l'illustre Diana Soviero ainsi que son maître la grande pianiste Claudette Denys.
 

Depuis son début professionnel à l‘Opéra de Montréal  sa carrière a rapidement pris une envergure internationale. À l’Opéra de Monte Carlo, elle a chanté dans The Consul de Menotti, sous la direction scénique du compositeur lui-même. Ultérieurement, elle a participé à la Soirée Offenbach donnée en l’honneur de l’Anniversaire du Prince Rainier de Monaco lors de laquelle, elle a chanté en duo avec Frédérica Von Stade et Gabriel Bacquier. Elle a chanté en en Italie, au Festival de Catania, au Mexique à la sala de bellas artes, à Montréal notamment en tournée avec l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Joseph Rescigno dans le cadre d’une tournée des Jeunesses Musicales ainsi qu'avec la Société Philharmonique de Montréal,  l'Orchestre Symphonique du Nouveau Monde et des concerts à la Place des Arts et à la salle Pierre Mercure.

À l’Opéra Français de New York, Mme. Chalfoun fut invitée à trois reprises par Maestro Yves Abel pour les opérettes d'Offenbach, sa grande spécialité. 

Elle s’est produite à Monte Carlo dans la petite messe solennelle (Rossini) pour les cinquante ans de règne du Prince Rainier, La messe de Sainte Cécile (Gounod) et Les sept paroles du Christ (Franck) avec le choeur et orchestre: “I Polifonici di Genova”. Mme Chalfoun a été soliste du Requiem de Mozart et Le Messie de Handel notamment à l’église de La Madeleine (Paris) et au Festival du Château de Hautefort (Dordogne). (Sinfonietta de Paris). Leila Chalfoun a interprété le Gloria de Vivaldi (Théâtre de Poissy, France), Leila Chalfoun a donné des récitals à Montréal (Salle Pierre Mercure) et en France à la Bibliothèque Nationale (Mélodies Françaises d’ailleurs/ salle François Mitterand) avec sa pianiste et son maître Claudette Denys. Ce récital fut capté par France Culture.  Mme. Chalfoun a chanté au Liban au Festival Al Bustan ou elle est était accompagnée par le pianiste Alexandre Tharaud, au Théâtre de Beyrouth et au Théâtre Al Madina.

 

Chantal Lambert, soprano

Premier Prix du Conservatoire de Musique du Québec à Montréal, la soprano Chantal Lambert poursuit une carrière active de chanteuse, tout en dirigeant l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal depuis 1990. Depuis 2001, elle se consacre principalement au récital en compagnie de partenaires chevronnés: la metteure en scène Marie-Lou Dion et les pianistes Roger Vignoles, Michael McMahon, Jean Marchand, Marc Bourdeau et Martin Dubé. 


À l’été 2010, elle a participé à deux différents concerts, lors de la première édition du FestivaIOpéra Saint-Eustache (Québec): Soirée Offenbach sous la direction de Vincent Monteil, dans une mise en scène de Patricia Panton; et Hommage à Lionel Daunais, avec le baryton Dominique Côté, le pianiste Marc Bourdeau, sous la direction de Marie-Lou Dion. Elle prête sa voix aux personnages de la sorcière et de la mère dans la tournée nord-américaine de Hänsel & Gretel avec le “Théâtre sans fil” (marionnettes géantes). « Soprano qui sait allier subtilité et émotion, qui sait manier avec autant de succès opéra, lied et mélodie »*, Chantal Lambert a été de la distribution de dix-sept différentes productions à l’Opéra de Montréal: La Belle Hélène (rôle-titre), La Voix humaine (Elle), La Veuve Joyeuse (Nadia), La Vie parisienne (Métella), Carmen (Mercedes), La Cenerentola (Tisbe), The Consul (Anna Gomez), etc. Avec l’Orchestre Métropolitain, elle a fait partie de six séries d’événements (La Boutique fantasque, Concerts Gershwin, Hänsel & Gretel, Concerts de la francophonie, Le Jardin féerique et un Noël magique). Elle a aussi participé à plusieurs concerts de l’Orchestre Baroque de Montréal, notamment dans Alcina (Oberto) et The Messiah, ainsi qu’à des programmes de musique sacrée avec l’organiste Bernard Lagacé. 


Artiste aux goûts éclectiques, Chantal Lambert, a aussi donné à plusieurs reprises son Cabaret Classique avec le pianiste Martin Dubé (direction Marie-Lou Dion) et présenté de 1998 à 2003, un Hommage à Jacques Brel, en duo avec le guitariste-chanteur André Messier. A cinq reprises, elle fut artiste invitée au Gala de l’Excellence de La Presse diffuse à la télévision de Radio-Canada. Chantal Lambert a participé à de nombreuses émissions de radio et tables rondes. Elle est co-auteur d’ouvrages linguistiques (lexiques anglais, italien et allemand) à l’intention des artistes lyriques. Elle donne des classes de maître portant sur le développement de carrière et l’interprétation du répertoire français au Canadian Operatic Arts Academy (University of Western Ontario) depuis trois ans. Chantal Lambert est présidente du Conseil québécois de la musique depuis 2008. *La Presse, Mai 2001

 

Sherri Jarosiewicz, soprano

 

La soprano bien connue Sherri Jarosiewicz séduit le public avec la sublime couleur de sa voix lyrique et son intelligence du texte.

 Sherri Jarosiewicz est  lauréate du deuxième prix du célèbre Concours de Genève, puis par la suite elle a obtenu un grand succès au Concours international de musique de Montréal, à la New York Oratorio Society, au Concours de jeunes interprètes de la Société Radio-Canada  et le prix Markus Herdink pour l'Oratorio au prestigieux Concours international de Chant  à s'Hertogenbosch Holland.

Soliste bien reconnue au Canada, elle a chanté: Missa Solemnis de Beethoven avec le Chœur de Bach de Vancouver, Le Messie de Handel avec l’Orchèstre Philharmonique de Calgary, The Sea Symphony de Vaughan Williams au Centre national des Arts d'Ottawa, Elijah de Mendelssohn à la salle de recitals de North York à Toronto, Stabat Mater de Pergolesi,  et la Cantata 51 de Bach avec la Symphonie de Syracuse, le Requiem de Webber à Coburg, Allemagne, le Requiem de Mozart à l’Alte Oper à Francfort, en Allemagne, La Passion selon St Matthew de Bach à Heidelberg, en Allemagne, Jephtha, Alexander Balus, et Salomon de Handel, au Maryland Handel Festival , le Requiem de Verdi au Festival de Bach en Floride, la 14ème symphonie de Chostakovitch à la Place des Arts à Montréal avec I Musici, le Requiem de Brahms et la Gloria de Poulenc à Edmonton et à Montréal sous Bramwell Tovey. Elle a joué et enregistré le rôle d'Isabel dans El Capitan de Sousa au Centre Krannert pour les Arts en Illinois. Les autres rôles d'opéra qu'elle a interprété incluent Despina et Fiordiligi dans Cosi fan Tutte de Mozart à l’Opéra de Montréal, Micaela dans Carmen de Bizet à Mississauga, Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart à Loches, France, Rosina dans Il Barbieri di Siviglia de Rossini à l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal, le premier Blumenmädchen dans Parsifal de Wagner avec l’Orchestre Symphonique de Montréal sous la direction de Franz Paul Decker.

 Mme Jarosiewicz a souvent été entendue à CBC et à Radio-Canada, dans des œuvres de Mahler, Liszt, Menotti, Stravinski, Poulenc, Wolf, Berlioz, Cooke et Lachner pour n'en nommer que quelques-uns.

À l'international, elle est apparue avec le Théâtre musical du Festival de Loche, l'Orchestre de la Suisse Romande, Alte Oper à Francfort, le Collegium Musicum de Bâle, l'Orchestre Symphonique de Bienne, le Bachchor Wurzburg et l'Orchestre Brabant en Hollande, dans un répertoire allant de Mahler à Bach.

Claude-Robin Pelletier, ténor

 

Membre fondateur de l’Opéra de Rimouski, Claude-Robin Pelletier en est le directeur général et artistique depuis novembre 2002. Metteur en scène, décorateur, scénographe et designer, Claude-Robin a été le maître d’œuvre des Contes d’Hoffmann en 2002, des Pêcheurs de perles en 2003, de Roméo et Juliette en 2004, de Faust en 2005, de La Tragédie de Carmen en 2006, de La Veuve joyeuse en 2007, du Pays du sourire en 2009, de Carmen en 2010, de La Fille du régiment en 2011, de Titanic en 2012 (récipiendaire du «Prix culturel 2013 - Événement» de la Ville de Rimouski), du Postillon de Lonjumeau en 2013, d'Évangéline en 2014, des Contes d’Hoffmann en 2015, de Norma en 2016 et de Samson et Dalila en 2018. Professeur en art vocal à l’École de musique du Bas-Saint-Laurent, de 2001 à 2014, M. Pelletier poursuit sa carrière de chanteur, à l’opéra et au récital, tout en contribuant au développement culturel, musical et théâtral de la région de l’Est du Québec.

 

Formé au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, à Québec et à Montréal, sous tutelle du ténor André Turp, il s'est perfectionné auprès de maîtres, entre autres le maestro Walter Cataldi Tassoni, Guy Lacairy et Pierre Mollet. Il a fait ses débuts à l’Opéra de Montréal dans le rôle de Flavio dans l’opéra Norma de Bellini, en 1982. C’est l’Opéra de Québec qui lui confie son premier rôle en 1986, à savoir celui, très exigeant, de Tonio dans la Fille du Régiment de Donizetti.


Découvert par le célèbre metteur en scène Peter Brook, le ténor matapédien se distingue dans le rôle de José dans La Tragédie de Carmen, produite par le Centre international de créations théâtrales (CICT), notamment au Japon, en Australie, en Grèce, en Israël et lors des Jeux olympiques d’hiver à Calgary en 1988.

 
Finaliste au Pavarotti International Voice Competition, il fait ses débuts américains en 1989 avec le National Grand Opera de New-York, puis en Europe en 1991 où il est invité par le Wexford Opera Festival en Irlande, le Welsh National Opera au Pays de Galles en Angleterre, l’Òpera de Malaga et l’Òpera de Palma de Majorca en Espagne, l’Opéra-théâtre de Metz, l’Opéra de Vichy, l’Opéra de Rennes, l’Opéra de Nantes, l’Opéra d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’Opéra de Tours en France. Au Canada, il s’est produit dans des maisons prestigieuses tels les Vancouver Opera, Calgary Opera, Manitoba Opera et Saskatchewan Opera.

 
Claude-Robin Pelletier possède à son répertoire plusieurs rôles principaux dont Werther dans Werther de Massenet; Faust dans Faust de Gounod; Hoffmann dans les Contes d’Hoffmann d’Offenbach; Don José dans Carmen de Bizet; Roméo dans Roméo et Juliette de Gounod; Orphée dans Orphée et Eyridice de Gluck; le Duc de Mantoue dans Rigoletto de Verdi; Rodolfo dans La Bohème de Puccini; Edgardo dans Lucia di Lammermoor de Donizetti; Milio Dufresne dans Zaza de Leoncavallo et le Chanteur Italien dans Der Rosenkavalier de Strauss et plusieurs autres rôles. Pour la Société Radio-Canada, il est Borsa dans Rigoletto et Ismaël dans Nabucco de Verdi, Nadir dans Les Pêcheurs de Perles et Schmidt dans Werther (productions de l’Opéra de Montréal et du Vancouver Opera). Monsieur Pelletier a chanté sous la direction de chefs réputés notamment Bertrand de Billy, Marius Constant, Charles Dutoit, Antonio Papano, Marco Armiliato, etc. Au Québec, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre métropolitain, l'Orchestre symphonique de Laval et l’Orchestre symphonique de l’Estuaire ont fait appel à ses services lors de la tenue de nombreux grands concerts et événements.

 
Au cinéma, Monsieur Pelletier a été dirigé par les cinéastes Gilles Carle et François Breault, et il a participé à divers reportages réalisés pour le grand écran et la télévision ainsi qu’à des enregistrements sur disque.

 

En mars 2012, Claude-Robin Pelletier recevait l’insigne de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade, ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures servant les idéaux de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie notamment en matière de coopération, de solidarité et de démocratie. Plus récemment, Monsieur Pelletier était décoré de la Médaille du jubilé de diamant de Sa Majesté la reine Elizabeth II pour l'ensemble de sa carrière et pour son apport à la vie culturelle au Bas-Saint-Laurent et au Québec. En juin 2014, La Petite Maison des Arts lui remettait le prix Virtuoso, œuvre réalisée par le sculpteur Roger Langevin, pour son implication lors de la fondation, pour sa fidélité et pour l'ensemble de sa carrière. En octobre 2012, l'ex-député provincial Irvin Pelletier lui remettait un Certificat de l'Assemblée nationale pour l'ensemble de sa carrière et pour son implication dans la vie culturelle rimouskoise et bas-laurentienne. Monsieur Pelletier est président de Radio VM Bas-Saint-Laurent depuis avril 2014. En octobre 2014, il devient maître de chapelle de l’église Saint-Pie X de Rimouski et en août 2017, il prenait la direction de l’Ensemble vocal féminin Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Rimouski.

Timothy Lafontaine

 

Le baryton américain Timothy Lafontaine impressionne par sa voix de velours d'une sensibilité intense qui touche le public.

 

Ses récentes performances incluent les rôles de Daniel Webster dans la production de The Devil et Daniel Webster au Mobile Opera, Alberich dans Götterdämmerung avec Union Avenue Opera, Candy dans Of Mice and Men avec le Phonecia Festival de la Voix, Don Magnifico dans La Cenerentola à Florham et Dr. Bartolo dans la production de L'Opéra de Syracuse dans Le Nozze di Figaro.

 

Dr Bartolo dans Il Barbiere di Siviglia est un de ses rôles de prédilection, qu’il a interprété dans de nombreuses productions à travers le monde, dont l’Opéra de Naples, le FestivalOpéra de Saint-Eustache à Québec, le Festival Lyrique-en-mer, Belle Ile en France,  Helena Symphony, l'Opéra de Harrisburg et le Festival Producao Exmovere de Lisbonne pour n'en nommer que quelques-uns. Autres rôles: Don Pasquale au Mobile Opera et Tony dans The Most Happy Fella au Di Capo Opera Theatre, Ping dans Turandot de Puccini avec Opera Mobile et Fresno Grand Opera, Rucker Lattimore dans Cold Sassy Tree avec Amarillo Opera, Gianni Schicchi au Skylight Théâtre d'opéra, Rigoletto à l'Opéra de Harrisburg et Opéra Ginasio au Portugal et Steno dans l'Orchestre d'opéra sur le Marino Faliero de New York.

 

M. Lafontaine profite également d'une carrière active sur la scène de concert et en oratorio. Il a joué au Festival Lyrique-en-mer à Belle Isle en France où il a chanté le solo de baryton dans le Requiem de Brahms. Parmi les autres engagements, mentionnons La Petite Messe Solennelle de Rossini avec L'Orchestre symphonique du Nouveau Monde de Montréal et Requiem de Verdi avec le Queens College Chorus et Symphony. Il a chanté Carmina Burana d'Orff avec le Hilton Head Symphony et le Kennet Symphony Orchestra, Messe di Gloria de Puccini et le Messie de Haendel avec la Great Neck Choral Society, La Petite Messe Solennelle de Rossini avec New Haven Chorale et Kaffee-Kantate de Bach avec le Virginia Chamber Orchestra.